Ik en den Theo / Moi et le Théo En Route Onderweg

Moi et le Théo/Ik en den Theo sont de passage : ils s'arrêtent pour parler de leurs voyages autour du monde. Ils s'installent avec leurs valises et leurs instruments et montent même un chapiteau de cirque. Ils emmènent le public aux fonds océaniques (‘A Fond Au Fond’). Avec le public, ils sifflent et chantent pour dissiper leur incertitude lorsqu'ils entendent des bruits étranges en cours de route (‘Des Sons Bizarres’). Ils rencontrent le noble peuple des Maasaï (‘Comme Les Maasaï’). Et bien plus encore… bref, ils explorent les limites extérieures de l'imagination.

En fonction de la composition du public, Moi et le Théo/Ik en den Theo chantent en français, en néerlandais ou, dans le meilleur des mondes, en deux langues.

Piet Maris et Theophane Raballand (tout les deux de Jaune Toujours) font ce qu’il faut à l'accordéon, à la batterie, mais surtout ... avec le public, qui est sans cesse invité à danser, à chanter, à sauter et à imaginer.

Moi et le Théo/Ik en den Theo ont sorti deux albums (livret+cd) pour enfants. Le livre est réversible: on peut donc choisir d’écouter les chansons en français ou en néerlandais. Au milieu du livre, quelques chansons bilingues font passer la frontière linguistique. Au niveau musical, d’autres membres de Jaune Toujours jouent en invité.

Piet Maris raconte : 'On joue des chansons directes, sans chichis. J’ai les ai écrites en partant du point de vue des enfants, en toute simplicité mais sans simplifier le tout. Un peu Rock 'n Roll, pas trop sage, mais certainement pas vilain non plus.'

Tour